Spectacle sous chapiteau

En création :

Avant la Nuit d’Après

Spectacle tout public à partir de 6 ans Durée pressentie 1h Jauge chapiteau 400 places

Avant-premières les 2 et 3 décembre 2019 à CIRCa Auch (32)

Premières du 18 au 22 décembre 2019 Le Palc Châlons-en-Champagne (51)

Vidéo de présentation (mot de passe sur demande) : vimeo.com/288735294

Dossier de création du spectacle

Photos: Florian Jeandel

Vous entrez dans un chapiteau d’entre les deux mondes, entre le monde terrestre et le monde céleste. Au centre, un manège aux odeurs de chevaux et de fête foraine. Des figurines reprennent vie. Un homme est là. Ce manège est sa vie.
Dans un univers fantastique cocasse, entre rêve et réalité, vie et mort, son procès s’ouvre…

Mise en piste Marie Molliens
Avec Séverine Bellini (contorsion-mât chinois), Sarah Dreyer (voltigeuse à cheval), Arnault Mougenot (comédien), Vincent Welter (voltigeur à cheval), David Koczij (musicien, chanteur), 4ème circassien(ne) (en cours). Avec 6 chevaux et 1 chien. Création lumière Marie Molliens Écriture musicale David Koczij Régisseur lumière Nicolas Briol Costumière Solenne Capmas Décors Sarah Anstett

Une production de l’association Sur Un Air de Terre – Cie EquiNote avec le soutien du Réseau Grand CIEL, le Centre Culturel Pablo Picasso à Homécourt, Le Théâtre Firmin Gémier / La Piscine, Pôle National Cirque d’Ille-de-France, l’Espace 110 Centre Culturel lllzach, La Nef – Fabrique des cultures actuelles à Saint-Dié- des-Vosges, CIRCa – Pôle National Cirque, Le ministère de la culture et de la communication, la DRAC Grand Est, la Région Grand Est, la Ville de Strasbourg, le Département du Bas-Rhin, la Communauté de Communes de Saint- Amarin.

INTENTION, PAR MARIE MOLLIENS

« A travers ce travail avec la compagnie EquiNote et ce projet pour un spectacle équestre et familial, je poursuis mon travail autour de l’animal en scène, ce qu’il questionne, ce qu’il renvoie. Sans artifice et sans interprétation, il est  simplement juste présence. Là, pour moi, le cheval est une présence absolument charnelle.

Mettre en scène du cirque équestre, c’est principalement mettre en présence le corps de l’animal avec le corps de l’acrobate, les faire se correspondre, les mettre en communion, pour que l’un sublime l’autre et inversement.

Pour parler du temps et de ses fantômes, je prendrais Hamlet par la fin, là où tout est déjà joué.

Il ne s’agit pas de vouloir se confronter à la puissance idéologique de cette matière monstrueuse et gigantesque qu’est cette pièce. C’est l’enjeu surtout d’utiliser sa force, et ses lectures universelles. La piste galopée, serait le terrain d’expression de son Cri : celui de lutter corps à corps avec le fracas de vivre, celui de la survie, celui de l’âme et du corps, du temps et de la mort, la volonté de devenir soi, avec le cheval comme passeur, guide ou juge.

Ce sera donc la chair, plus que la représentation des idées et des intentions qui sera mise en avant sur la piste. Une chair suffocante d’où le cri va sortir. Un cri tragique ou comique, étrange comme un rire nerveux.

–  Une chair comme celle de l’acrobate comprimé dans son costume trop ajusté, qui délivre l’impossible posture par sa prise de risque et son savoir faire extraordinaire.

– Ou une chair puissante et sauvage comme celle du cheval au plus près du spectateur, qui la ressentira comme une force psychique, instinctive ou pulsionnelle.

L’esthétique appartiendra aux inspirations foraines et talqués des images de cirque poudreux, comme dans la nuit des forains de  Bergman, l’énergie s’inspirera de celle de Gertrude-le cri  de Howard Barker. »

UNE IDENTITÉ : LE CIRQUE-THÉÂTRE ÉQUESTRE

La Cie EquiNote inscrit son identité en tant que cirque équestre de création depuis ses débuts. Ce projet de création 2019 l’affirme d’autant plus en s’entourant d’artistes d’horizons différents et de parcours variés et complémentaires. Les chevaux étant l’essence même du développement du cirque à son origine, la Cie EquiNote inscrit sa recherche artistique dans la piste ronde de 13m. Pour cette nouvelle aventure, c’est bien l’histoire et l’écriture dramaturgique qui seront le socle de cette création. Sous le regard de notre metteuse en piste, nous nous attacherons à donner sens aux figures de voltige, et aux acrobaties, afin d’utiliser ces disciplines comme moyen d’expression et non comme une fin en soi.

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close